Séchez les Petites Larmes

Logo Education

>

Projets

Éducation pour les enfants de réfugiés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Girl Power. Depuis le début de l’année 2018, Nasran, cinq ans, fréquente l’école maternelle de l’Educational Centre de la plaine de Bekaa, près de la capitale Beyrouth. Grâce au programme « Séchez les Petites Larmes » de la Fondation d’Aide à l’Enfance Regine Sixt et à l’association ora Kinderhilfe international e.V, une école maternelle et une école primaire ont pu être ouvertes pour les enfants ayant fui la Syrie. Cette éducation augmente particulièrement les chances des filles.

« Les filles syriennes ont besoin de l’éducation et de l’appréciation qu’elles reçoivent ici pour avoir une véritable chance dans la vie », explique Myrna, enseignante à l’Educational Centre. « Dans leur famille, les filles ne reçoivent que peu de reconnaissance, et encore moins quand elles ont des frères. Dans beaucoup de familles musulmanes syriennes, il n’y a souvent que les garçons qui ont le droit d’aller à l’école. Les filles sont quant à elles destinées à devenir des épouses et des mères. Elles sont mariées à l’âge de 14 ans, dépendent entièrement de leur mari et n’ont souvent jamais vu l’intérieur d’une école. » Étendre les horizons et renforcer les compétences sociales de ces enfants sont d’une valeur inestimable. Pour la première fois dans leur courte vie, ils découvrent qu’il existe autre chose que la guerre et la souffrance. Et, pour la première fois, ces enfants se rendent compte de ce qu’ils sont capables d’accomplir et de l’intérêt porté à leur histoire.

Information

Logo Education
PAYSLiban
VILLEBeyrouth
PÉRIODE2017-2018

Projets connexes

Construction d’une école à Ukunda

Ukunda,
Kenya

Renforcer la justice sociale grâce à des équipements scolaires modernes

Milan,
Italie

Sanctuaires pour enfants défavorisés

Hammanskraal,
Afrique du Sud